Les vallées de l’autre côté

Tous les étés, des Gorgiens khevsurs quittent leurs plaines pour se rendre à Mutso. Dans ce hameau déserté des montagnes, ils vénèrent les pierres sacrées et cherchent à célébrer des rituels perdus. Nodzari, lui, a décidé de s’installer là-bas définitivement avec sa famille. Autour de ce village perché, dernier poste avant la frontière tchétchène, se dessine un mythe collectif, un arrière pays façonné de rêves et de mots.

Quelques images

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.