La critique de Beverly

Le film m’a surprise car il nous fait découvrir les habitants de la Papouasie leur vie au quotidien extrêmement différente de la notre. Au début le documentaire peut choquer, étonner par la nudité et par leurs besoins en nourriture. Mais au fur et à mesure du documentaire on voit que les Papous arrivent à mener une vie heureuse avec le peu qu’ils ont. Nous sommes sensibilisées par certaines scènes du documentaire, par exemple les moments que partagent les mères avec leurs enfants (dans le jardin , en cuisine…) Quand l’un des leurs est décédé, ils l’enveloppent puis l’accrochent à un arbre (c’est une ethnie très éloignée par rapport à nous). Leurs situation est surprenante car ils ne dépensent pas, n’achètent pas et ne gaspillent pas comme nous. Les Papous font leur propre production chaque jour et la consomment eux-mêmes. L’auteur a bien montré le contraste entre la France et la Papouasie. De notre point de vue il n’y a pas de points négatif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s